‎ »Je suis sensible au fait que des cérémonies à caractère Sacré sont plagiées et vendues par des non-Indiens ainsi que par des Indiens. Nous devons unir nos efforts pour que cela cesse. Nous sommes les héritiers légitimes de ceux à qui ces cérémonies ont été révélées afin que notre peuple reste uni et fort. Il nous a été enseigné de manière à protéger ce savoir et de le transmettre à nos enfants et aux enfants de nos enfants. Cela fait déjà trop longtemps que nous assistons aux effets néfastes que produisent ces abus sur notre peuple. Il est grand temps de réagir et de prendre position afin de préserver notre patrimoine sacré. Nous lançons un appel afin que cesse immédiatement ce lamentable spectacle. Les gourous du nouvel âge et les  » hommes – médecine  » bon marché exploitent et singent sans scrupule nos cérémonies les plus sacrées, et en donnent des représentations pâles et bâtardes. La danse du soleil, la loge de sudation, la quête de vision ainsi que l’usage de la pipe constitue l’héritage qui nous a été légué par notre créateur. Cet héritage a permis aux nations indiennes de survivre à 500 ans de massacre. Ces traditions sont très précieuses pour nous et nous ne pouvons tolérer toutes ces utilisations qui les désacralisent. C’est notre patrimoine sacré et non le vôtre. Il n’appartient qu’a nous et nous nous le transmettons de génération en génération.

 

 » WILMER MESTETH

Chef SPIRITUEL ET TRADITIONNEL LAKOTA

Juillet 1993 et redit en 1999.