SpottedTaillakotabrulé

1823-1881

Chef (non-héréditaire) des sioux brulé, Spotted Tail et un guerrier connu pour sa bravoure, ce qui lui permis de gagner ses gallons de chef.  Tout d’abord appelé "Jumping Buffalo" dans sa jeunesse et reçu son dernier nom lorsque des trappeurs lui donnèrent des queues de ratons laveurs. Né sur les rives de la White River dans le Dakota du Sud (d’autres disent près de Laramie dans le Wyoming) d’un père nommé Cunka (Tangled Hair) et d’une mère Walks with Pipe. Le nom de « Sinte Gleshka » a été donné à l’université indienne installée près de Mission, sur la réserve brûlé de Rosebud, un centre universitaire important où des études sont menées sur l’histoire et la culture lakota.

Sa sœur ayant adopté Crazy Horse à la mort de sa mère, il est considéré comme l’oncle maternel de Crazy Horse.

 

Le 3 septembre 1855, les troupes du général William S. Harney attaquent le camp brûlé du chef Little Thunder installé à Ash Hollow, sur la Blue Water Creek, au Nebraska. Le jeune Spotted Tail combat vaillamment avec un sabre qu’il a ramassé. 
Les soldats tuent et mutilent quatre vingt-six Indiens, dont des femmes et des enfants, et emmènent soixante-dix prisonniers. Participe au guerre du Chef Red Cloud De 1866 à 1868. Dans les années 1860, il est le porte-parole de tous les Brûlés. Partisan de la paix avec les Blancs, il sera le premier à signer le traité de Fort Laramie en avril 1868.

en 1875, le gouvernement américain veut acheter les Black Hills aux Sioux, Spotted Tail, comme tous les autres chefs, s’y oppose vivement. Puis, comprenant que les Indiens perdront de toute façon leurs collines sacrées, il en demande soixante millions de dollars, une somme qui paraît énorme au gouvernement qui refuse mais refusa de signer un traité avec les Etats-Unis en 1865. Après l’expédition du général George Armstrong Custer en 1874, qui avait violé les termes du Traité de Fort Laramie de 1868, "Spotted-Tail" joua un rôle primordial dans les négociations avec les fonctionnaires du gouvernement au cours desquelles toutes les offres pour acheterles Black Hills furent refusées.

Durant la Guerre des Black Hills de 1876-77, Spotted Tail demeure sur la réserve sioux, près de Fort Robinson. En mars 1877, le général George Crook envoie Spotted Tail à son neveu Crazy Horse pour lui demander de se rendre. Mais Crazy Horse refuse de le rencontrer. C’est Red Cloud qui obtiendra la reddition du jeune chef.

A l’automne 1877, Spotted Tail est nommé par les autorités américaines chef des Brûlés et des Oglalas.

Dans l’hiver 1881, Crow Dog, l’un des chefs brûlés, abat Spotted Tail d’un coup de feu alors qu’il rentrait chez lui à cheval. Crow Dog déclarera qu’il voulait venger l’un de ses parents dont Spotted Tail avait enlevé la femme. Mais Spotted Tail a peut-être été tué pour des raisons politiques. Il fut accusé par Red-Cloud d’avoir empocher le montant d’une terre tribale. C’est probablement pour cette raison que Spotted-Tail fut tué par Crow-Dog.

 

Il est enterré au cimetière de Rosebud, juste au nord de la réserve de Rosebud, Dakota du Nord.