Avec l’aigle royal le Pyrague à tête blanche est particulièrement vénéré. Il voit ces plumes ornées les coiffes et les vêtements lors de Pow Wow.

 

aigle a tete

 

 

Le pygargue à tête blanche est un rapace qui vit en Amérique du Nord. Malgré son nom anglais de Bald Eagle (« aigle chauve ») ou sa dénomination populaire d’« aigle à tête blanche », il ne s’agit pas d’un aigle mais d’un pygargue : il s’en distingue par son régime alimentaire, essentiellement composé de poissons, mais aussi par son bec massif et par le fait que ses pattes ne sont pas recouvertes de plumes jusqu’aux serres, l’un des caractères propres aux vrais aigles. Alors que l’aigle vit dans les massifs forestiers et les montagnes, le pygargue préfère les lacs, les rivières et les zones côtières, où il peut trouver sa nourriture. À ce titre, il est parfois nommé « aigle de mer ». Subdivisé en deux sous-espèces, il se rencontre de l’Alaska au nord du Mexique. Choisie comme emblème national par les États-Unis, l’espèce a été un temps menacée dans ce pays au XXe siècle, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

aigle a tete2 jeune

adulte et jeune à droite

 

Le pygargue à tête blanche est un oiseau de grande taille : son corps mesure entre 71 et 96 centimètres pour un poids de 3 à 6,3 kilogrammes. L’espèce présente un dimorphisme sexuel car les femelles sont 25 % plus grandes que les mâles. Aussi l’envergure maximale de l’oiseau varie de 168 centimètres pour le mâle à 244 pour la femelle. De même, cette dernière pèse environ 5,8 kilogrammes et le mâle 4,1.

La taille varie également en fonction des régions : les plus petits spécimens vivent en Floride, au sud-est des États-Unis, où l’adulte mâle dépasse rarement les 2,3 kilogrammes pour une envergure de 1,8 mètres. Les pygargues à tête blanche les plus imposants se trouvent en Alaska, où les plus grands pèsent plus de 7,5 kilogrammes pour une envergure de plus de 2,4 mètres.

 

On reconnaît facilement l’individu adulte à son plumage brun, sa tête et sa queue blanches, qu’il soit mâle ou femelle. Les jeunes sont complètement bruns sauf pour les pattes.

Les yeux et les pattes du pygargue à tête blanche sont d’un jaune vif, tout comme son bec, crochu et massif. La queue de l’animal est moyennement longue et légèrement en forme de coin. Les pattes sont dépourvues de plumes. Les orteils sont courts et munis de puissantes serres qui permettent de saisir et d’immobiliser les proies, celle qui se trouve à l’arrière du talon étant utilisée pour les transpercer.

Le plumage du jeune est brun avec des taches blanches jusqu’à ce que l’individu atteigne sa maturité sexuelle, vers l’âge de quatre ou cinq ans. On le distingue de l’aigle royal, également présent en Amérique du Nord, par son bec plus large, ses jambes dépourvues de plumes, ses ailes plates et son vol.

rep

nnnnnnnnnnn

Les aigles sont revenus en force au Canada. Dans le Manitoba, un seul comptage au printemps 2007 dans Pembina Valley a permis de dénombrer 1266 aigles à tête blanche et 91 aigles royaux