SittingBull-3

  Sitting Bull (1831-1890)

 

Né à Many Caches Dakota du sud, sur la rive sud (tout prés de l’endroit ou il trouva la mort)de Grand River en 1831 (hypothèse la plus probable). Son nom de naissance était Jumping Badger et son surmons Hunkesni ou Slow (au sens flégmatique). Meusurant environ 1,80 m. Son père s’appelait Tatanka Yotanka (Sitting Bull)et sa mère Her Holey Door. Il avait un demi frère du nom de Fool Dog et une soeur Good feather.

Sitting Bull,   de son nom vrai nom Tatanka Yotanka en lakota signifie « bison mâle qui se roule dans la poussière ». Sitting Bull peut se traduire par « Taureau Assis » ou « Taureau au repos » en français, chef de la tribu des Hunkpapas. Sitting Bull est pour tous un homme médecin et un sage. Personnage historique de la persécution des indiens d’amérique du nord.

Il tue son premier bison à l’âge de dix ans et marque son premier coup au combat à quatorze ans lors d’une bataille contre les Crows (pour les Indiens il était aussi méritoire de toucher un adversaire que de le tuer). Aprés avoir vaillamment combattu en corp à corp avec un crow, il devient guerrier en 1845 et obtient sa pramière plume blanche. Et son père lui donna son  nom (Sitting Bull) pour prendre celui de Jumping Bull. En 1846, il obtient une plume rouge pour avoir été blessé et en 1856, après avoir reçu une balle tiré par un Crow, il en reçu une deuxième. 

Il fera parti de la société guerrière des "Kit Fox" et plus tards des  "Strong Hearts"trés tôt dans sa jeune vie. La dernière étant la plus prestigieuse, compte une quarantaine de membres. Là, il sera élu "Porteurs de coiffes" ou "porteurs d’écharpe" qui est le deuxième rang derrière le chef.

En 1851, Sitting Bull se mari une première fois avec Pretty Door ou Light Hair(Décés de Light Hair qui meurt lors de son accouchement en 1853 d’un garçon. Qui moura en 1857.). Sa deuxième épouse portera le nom de Snow-on-her ou Blizzard, qui lui donnera deux filles(il la répudira vers 1871). Et il aura une troixième épouse du nom de Red Woman avec qui il aura 1 fils(qui moura de maladie). Au printemps 1972, Sitting Bull se mari avec Four Robes. La même année, durant l’été il se marira avec Seen-by-the-Nation(qui n’est d’autre que la soeur de sa première épouse) qui était veuve et avait deux fils, Little Soldier et Blue Mountain, un sourd-muet. Qu’il adoptera. 

 Il devient en 1857 chef de guerre des Hunkpapapa et fait son entrée au consiel de guerre. Il adopte aussi la même année One Bear, un des fils de sa seaur Good Feather.

Le 1857, il adopte son neveu "One Bull" après la mort de son propre fils, qui est le second fils de sa soeur Good Feather. One Bull participera à toutes les batailles menées par Sitting Bull, le suivra en exil au Canada, et sera présent lors de son assassinat par la police indienne en 1890. Lors d’un combat contre la tribu des Assiniboine ( ou Hohe) Sitting Bull épargna un jeune Assiniboine et l’accueillera sous son tipi comme un frère. Il deviendra un grand guerrier. Il aura plusieur nom, les Hunkpapa l’appel simplement Hohe ou Stays Back, Kills Plenty. Les blanc eux le connaitronssous le nom de Little Assiniboine. Sitting Bull lui donnera celui de Jumping Bull à la mort et en hommage à son père.  

Mort de Sitting Bull (père)en 1859.

Sitting Bull devient chef  de la nation sioux Lakota Hunkpapas en 1867.

En 1867, il fait frond avec Crazy Horse et Gall afin de protéger les droits des tribus aprés le traité de fort Laramis de 1868.

Entre 1867 et 1871 il adoptera Gouard Franck, fils de missionnaire mormon. Moitier blanc, moitier polynesien, il deviendra le frère adoptif de Sitting Bull sous le nom de Standing Bear.

En 1869, plusieurs tribus décident de s’unir sous la houlette d’un seul chef pour faire face aux empiétements répétés des colons américains sur leurs terres. Sitting Bull est exceptionnellement doué en art de la guerre. Il est élu "Chef suprême de la confédération sioux" dans la moyenne vallée de Rosebud Creek.

En 1876 Gall, Crazy Horse, Sitting Bull et d’autres chef indiens combattent ensemble le général CUSTER et son 7ème de cavaleries à Little Bighorn.

Son cheval le plus rapide était un Alezan claire (qu’il avait volé à un homme blanc), du nom de Blooted jaw ou Lump on the Jaw. Cheval qu’il donnera au frère de ces deux dernière épouses, Gray Eagle.

La vengeance des militaires ne tarde pas à s’abattre sur les Sioux et il sait que sa nation est visée. Au mois de mai 1877, Sitting Bull et la majorité de sa tribu franchirent la frontière canadienne sur le long de la riviere Frenchman. Quatres année de misères et famines s’en suive et le gouvernement Canadien ne leur apporte aucune aide. Il n’a pas d’autre choix que de se rendre à Fort Buford, au Montana avec sa tribu et sa famille dont son jeune fils Crow foot.

  

Aprés être passé par Fort Yates, l’armée décide de le muter lui et sa bande à Fort Randall ou ils seront traités comme des prisonniers de guerres. Vingt mois après, ils seront autorisés à retourner dans l’agence de Standing Rock en mai 1883.

En 1884, Sitting Bull quitte la réserve pour accompagner Buffalo Bill et participer au spectacle à travers les Etats-Unis et le Canada. Ou il profitera de cette estrade pour mettre en avant toutes sortes de discoures sur le chemin de fer du pacifique nord, sur son désir d’education pour les jeunes etc…

La première representation à lieu le 15 septembre 1884 à New York, avec Spotted Horn Bull, Louis Primeau et Sitting Bull comme interprétes principaux. Une deuxième tournée aura lieu le 6 juin 1885.

  Sitting_bull_and_buffalo_bill_c1885

 

L’aventure durera 4 mois ou soit disant, il empochait 50 $ par semaine et haïssait son auditoire continuellement dans sa langue maternelle.

De retour  dans sa reserve de Sanding Rock  en 1889, beaucoups d’indiens s’adonne à la danse des esprits. Ce que le gouvernement par peur interdira. Ils pensait que le grand esprits viendrait sur leurs terres pour supprimer les blancs.

Aprés de nombreux refus en vers l’interdiction du gouvernement américain,  le bureau des affaires indiennes ordonnent l’arrestation  de Sitting Bull le 15 décembre 1890  l’accusant d’être à l’origine de cette nouvelle danse. Pendant la lutte qui s’en suivie avec la police, Sitting Bull reçu une balle dans la tête par Bull Head lui même tué par Catch the bear. Son fils Crow foot , 7 partisans et 5 policiers perdrons la vie le même jour.

 

L’enterrement se déroulera à Fort Yates. En 1953, ses reste ont été exhumés et inhumés pour être mis prés de Mobridge, Dkota du sud. ( Mais certains sioux et historiens contestent cette acte et pensent que les reste n’était pas celle de Sitting Bull.

 

De nos jours, on peut voir 2 monuments  rendant grâce à un des plus grands chef de l’histoire des plaines et de la resistence contre les envahisseurs blancs. Un à  en face de la ville de Mobridge (Dakota du Sud)

 

mémomobridge

 

Et la deuxième à Fort Yates même, quelques kilomètres plus au nord.

 

mémoyates

 

  "Chaque homme est bon aux yeux du Grand Esprit"

Tatanka Yotanka