crazybog

 

 

Crazy Horse (entre 1840 et 1845-1877)

(Crazy Horse refusa toujours qu’on le prenne en photo, des photos circulent sans avoir été autentifiées)

Pourquoi voulez-vous me prendre mon ombre? (aurait-il dit!)

 

Crazy Horse (  Tashunka Witco ou Tashunca-Uitco en Lakota) est né entre 1840 et 1845 (la date n’a jamais put être connue avec exactitude, ainsi que son lieu de naissance) Certaines sources  nous oriente au bord de la South Cheyenne River, d’autres prés de Rapide City ou encore de Sturgis à bear butte tous dans le Dakota du sud près des Black Hills et de la ville de Sturgis.

 

De la tribu des Lakotas Oglaglas des Bad Faces mais dont la famille appartenée à la bande des Hunkpatilas ( sous-groupe des Oglaglas). Il grandit aux abords de Fort Laramie dans les plaines du sud-est de l’actuel état du Wyoming . Son père s’appelait aussi Crazy Horse et a changé son nom en Worm lorsque qu’il lui transmie le sien. Sa mère s’appelait Rattling Blanket Woman, elle était une Lakota Minicoujous. Crazy horse a eu une soeur dont personne ne connaît le nom et un frère, Little Cloud qui deviendre Little Hawk (mort en 1871 lors d’un raid sur la Platte River) que son père a eu après un second mariage. Ces longs cheveux claire et  lui valut le nom de Jiji Kin ( ou celui aux cheveux claires ) mais en présence ils l’appelaient seulement Jiji ( cheveux claire ( Light Hair)) . Le changement de nom se fit lors d’un grande cérémonie organisé par son père quelques années avant 1860. Il devint chef de la tribu Oglaglas en 1865.

 Un des deux cheval de guerre de Crazy Horse se nommé "Pinto"

En 1870, Crazy Horse aura une aventure avortée avec Black Buffalo Woman, déjà mariée à No Water. Estimant avoir était volé, No Water se rend dans le village de Crazy Horse, entre dans son tipi et lui tire une balle  dans la mâchoire. Il survivera cependant à cette blessure, gardera une cicatrice au visage et No Water récupérera son épouse(cet évenement fera perdre à Crazy Horse son statut de ‘Porteur de Chemise, qu’il avait obtenu en 1865). Crazy Horse épousera  Black Shawl dont naitra une fille, du nom de The are afraid of her (ils ont peur d’elle). Qui moura jeune de probleme respiratoire. 

Il avait une haine sans limite pour les blancs à la suite de la découverte le  3 septembre 1855 d’un camp massacré par Harney sur le campement sicangu de Little Thunder l’armée.

 

Dés ces 13 ans, il vola un cheval au indien Crow et mena sa première guerre vers l’âge de 20 ans. Pendant les années qui suivire,Il se bâtit une solide réputation de guerrier courageux et efficace.

-Le 21 décembre 1866, un parti de guerriers indiens attaque un groupe de soldats chargés d’une corvée de bois près du fort Kearny. Le capitaine William Fetterman est envoyé en renfort avec 80 soldats. Avec quelques hommes, Crazy Horse réussit à attirer Fetterman dans une embuscade. Encerclé par 1000 guerriers lakhotas, hunkpapas et tsitsistas, le détachement américain est anéanti. Il s’agissait à cette date de la pire défaite de l’armée américaine lors des guerres indiennes dans les Grandes Plaines de l’Ouest.

-Aprés la découverte de d’or dans les Black Hills en 1874 et l’envahissement des lieux par les Américains (malgré le traité de 1868 qui laissé les Black Hills au sioux).  C’est Crazy Horse qui conduit la première bataille le 17 juin 1876 , lorsque son armée de Lakhotas et de Tsitsistas attaque les 1000 soldats et 300 éclaireurs indiens du brigadier-général George Crook sur les bords de la Rosebud River. Le combat, indécis, se termine par des pertes de 22 morts et d’une quarantaine de blessés de part et d’autre. Le général Crook s’étant replié sur sa base de départ le lendemain, cette bataille est généralement considérée comme une victoire stratégique pour les Indiens.

-Le 25 juin 1876 le plus célébre des affrontements est  La bataille (cette bataille qui fera l’objet d’un billet) de Little Big Horn (nom de la rivière qui borde le champ de bataille).Elle oppose les 647 hommes du 7e régiment de cavalerie de l’US Army du lieutenant-colonel George A. Custer à une coalition de Cheyennes et de Sioux rassemblés sous l’influence de Sitting Bull. Le commandement des attaques au 25 juin est confié et mené par Crazy Horse, le chef Sioux Gall et le chef cheyenne Lame White Man.

Il était toujours le premier à mener l’attaque et le dernier à battre en retraite

Le 4 septembre 1877 à à Fort Robinson au Nebraska, le capitaine Kennington le prie de le suivre dans un bâtiment proche où se sont embusqués des soldats prêts à le maîtriser. Crazy Horse se serait apperçu de la ruse,  le chef  sort son couteau et s’ensuit un combat ou plusieurs récits contradictoires s’opposent. Crazy Horse décédera après avoir reçu un coup de baïonnette.  Selon plusieurs versions, Littel Big man ( travaillant à la police indienne) serait le principal accusé ou il se serait lui-même blessé.

Crazy Horse s’éteignit dans la nuit du 5  septembre assassiné, après avoir prononcé ces paroles : "Mon père, je suis mortellement blessé, que l’on fasse savoir aux miens qu’il est inutile de compter sur moi plus longtemps". Le plus grand regret de Crazy Horse sera de ne pas être mort au combat.

On lui brossa les cheveux et le peinirent pour la guerre, la marque jaune de l’éclair sue le coté gauche du visage puis les grêlons bleus sur la poitrine. Â son oreille gauche, ils attachèrent un caillou brun-rouge comme quand il partait au combat.

Son père noua une fine tresse sur sa nuque et la coupa près de la racine. Il metta la mèche de cheveux dans un sac-médecine dédié à l’esprit de son fils. Et enfin, le corps séché d’un faucon à queu rouge fut attaché sur le dessus de sa tête.

Sa mère aida à l’envelopper dans de belles peaux de cerfs, effleurant tendrement sa joue avant que son visage ne soit définitivement couvert. On plaça la dépoille dans une peau de bison qui fut cousue, le pelage tourné vers l’exterieur. Quand ils eurent fini, Worm son père frictionnna chaque participant avec de la sauge et de l’herbe douce, et entonna un chant d’honneur. Puis le corps fut replacé sur les perches du travois.

Ses parents enlevèreront le corps, et nul ne dévoila le lieu de son enterrement même si les alentours des  Black Hills sont fortement citée .

 

  monument

    

Crazy Horse est actuellement commémoré avec le Crazy Horse Mémorial dans le Dakota du sud, prêt des Black Hills. Un monument sculté dans une montagne, débuté en 1948 par Ziolkowski. Un fois fini, elle fera 195 mètres de largeur et172 mètres de hauteur. En raison de contraintes financière, la sculpture reste incomplète.

 

 

  BlogCrazyHorseMt     

   crazy_horse_g_s

 

DSC02476

Photo avec le dessin de la sculture fini