Les Sioux vivent dans les plaines du nord,  incluant les Dakotas du Nord et du Sud, le Nebraska, le Wyoming et le sud du Montana. 
Le nom SIOUX (prononcer SOU) vient d’une transcription française du nom Nadouessioux; ce nom était donné aux sioux par leurs voisins et ennemis, les indiens Algonquins. Ce mot veut dire "petits serpents" c’est à dire, ennemis petits ou secondaires. Ce terme raccourci et corrompu par les commerçants français, a abouti à la conservation de la dernière syllabe de "Sioux".  Les sioux s’appellent eux-même Dakota, Lakota, Nakota, (nom de leur tribu) qui veut dire dans leur dialecte "les alliés’. Ces noms viennent des différents endroits où ils vivaient à l’origine

  Les Sioux sont une confédération et non une tribu comme on le dit par erreur, cette confédération est divisée en tribus qui sont divisé elle même et qui peuvent être encore divisé en clan  Il  s’appellent eux-mêmes en Lakota " OCETI SAKOWIN OYATE" , ce qui signifie «le peuple des septs feux». Ces sept peuples se répartissent en trois divisions majeures.

expansion 

 

Un important groupe linguistique du centre et du sud-est de l’Amérique du Nord. Ce groupe est subdivisé en deux sous-groupes, les Catobas aujourd’hui disparus et les Sioux (qui comportent eux-mêmes d’autres subdivisions) ; un mot d’origine Sauteux qui désigne des tribus Lakota, Nakota et Dakota culturellement très proches. Le mot « sioux » provient de l’expression nadewisu qui, dans la langues des Sauteux, signifierait « perfides serpents ou serpents  tricheurs », mais ces points sont incertains et discutés.

Ce peuple se divisait en trois grands groupes ou tribus 

La nation comprend trois groupes, deux à l’est, un  à l’ouest. Les noms de ces groupes signifient "une alliance d’amis" et recouvrent une distinction linguistique aussi bien que géographique. Chaque groupe comprend les dialectes des deux aurtres. 

DAKOTAS

Appelés également Isantis. Le nom est dérivé des mots lakota isan, "couteau", et ti, signifiant "vivre, habitter". Il y a longtemps, les Isantis campaient dans des régions où ils ramassaient des pierres pour en fiare des couteaux, surtout de l’autre côté du missouri, vers le nord-est. Isanti fini par devenir Santee, et leurs sous-groupes sont les suivants:

Les Santis ou Dakota (territoire traditionnel Minnesota) qui comprennent :

                                  -Sissetunwans. (peuple du marais). Réserve Sisseton-Wahpeton (Dakota du Sud)

                                  -Wahpetunwans. (ils vives sous les feuilles, ou peuple du lac Traverse). Réserve Sisseton-Wahpeton (Dakotadu Sud)

                                 -Wahpekutes (Ils chassent sous les feuilles). Petites réserves du Minnesota 
                                 -Mdewakantunwans (peuple du Lac Esprit). Réserves de Devil’s Lake (Dakota du Nord et de Prior Lake (Minnesota).

NAKOTA

Connus également sous le nom d’Ihanktuns, ce qui signifie en gros "village au bout" parce que leurs villages étaient situés loin au sud-est, de l’autre côté du Missourri. Ihanktun a été anglicisé en Yankton; leurs sous-groupes sont les suivants:

les Yankton ou Nakota (territoire national Dakota) qui comprennent :

                                  -Ihanktunwans (peuple du bout"). Réserve Yankton (Dakota du Sud)
                                  –Assiniboine (apparentés aux Yanktons). Réserve de Fort Peck, Réserve de Fort Belknap (Montana) et -Réserves en Alberta (Canada)
                                  –Stoney (apparentés aux Yankton). Réserves en Alberta
                                  -Ihanktunwannas (petit peuple du bout). Réserve de Fort Peck (Montana).

LAKOTAS

Connus également sous le nom de Titunwans, ce qui signifie "vivre où ils peuvent voir", et aussi "peuple de la Prairie". Titunwan a été anglicisé en Téton. Les Lakotas vivaient à l’ouest du Missouri, et leurs sous-groupes sont ausi appelés Oceti Sakowin ou ‘sept feux", et plus communément "Sept feux du conseil":

 

les Tétons ou Lakota (Territoire traditionnel Dakota/Wyoming) qui comprennent :

                                  -Hunkpapa (ceux qui campent à l’entrée). Réserve de Standing Rock (Dakotas du Sud et du Nord)
                                  -Oglala (Ils se dispersent)- sous-groupe: Hunkpatilas, Bad Faces. Réserve de Pine Ridge (Dakota du Sud)
                                  -Sicangrus (jambes ou cuisses brûlées"). Réserve de Rosebud et Réserve de Lower Brule (Dakota du Sud)
                                  -Mniconjus (ceux qui plantent près de l’eau). Réserve de Cheyenne River (Dakota du Sud)
                                  -Itazipacolas (Sans arc). Réserve de Cheyenne River (Dakota du Sud)
                                  -Oohenunpas (Deux fois bouilli ou deux chaudrons). Réserve de Cheyenne River (Dakota du Sud)
                                  -Sihasapas (plantes ou pieds noirs ou Blackfeet Sioux, à ne pas confondre avec le peuple Blackfoot). Réserve de Cheyenne River (Dakota du Sud).

  Au milieu du 19ème siècle les Lakotas representaient environ 15 à 20000 personnes.

En 1872, l’agence de Milk Rive sera chargé de toutes les tribus sioux.

L’analyse génétique des populations Ojibwé, Sioux, et Navajos, indique, par l’intermédiaire de l’ADN mitochondrial X, une lointaine parenté avec les populations européennes.

Les nakotas, Lakotas et Dakotas sont trois des 564 Tribus reconnues à l’échelon fédéral aux USA. (info du site info@FreePeltierNow.org du 23/10/2009)